Les européens ne mangent pas assez de légumes vert

Les européens ne mangent pas assez de légumes vert

octobre 5, 2018 0 Par Barbara

Un européen sur vingt n’a pas mangé un seul légume vert en un MOIS ou plus, selon un nouveau rapport choquant.

Une étude nationale sur la santé et l’alimentation des Européens a révélé que 68 pour cent d’entre eux n’ont rien mis de vert dans leur assiette depuis plus d’une semaine, tandis que près d’un sur vingt (4 pour cent) admettent ne pas manger de légumes verts en un mois ou plus.

Légume vert

Pourquoi manger des légumes verts

Les experts en santé recommandent une alimentation riche en légumes à feuilles vertes en raison de leurs importants bienfaits pour la santé, y compris la protection des os contre l’ostéoporose et la prévention des maladies inflammatoires, et en raison de leur teneur élevée en antioxydants, les légumes-feuilles verts sont considérés comme l’un des meilleurs aliments disponibles pour prévenir le cancer.

Cependant, selon les résultats, ce n’est pas seulement les légumes verts que les européens évitent, l’adulte moyen ne consommant que TROIS des cinq à dix portions recommandées de fruits et légumes par jour.

Il est inquiétant de constater que seulement 37 pour cent des personnes interrogées pouvaient dire avec confiance qu’elles avaient une alimentation saine, 6 pour cent admettant qu’elles mangeaient mal tout le temps – et 17 pour cent disant se sentir coupables tout le temps en raison de leur alimentation.

En fait, pas moins de 16 pour cent disent qu’ils se sentent “malsains” et 13 pour cent sont allés jusqu’à dire que leur alimentation les rendait malheureux.

Selon l’enquête, sur 1500 adultes, menée par Organic UK, l’européen moyen n’a pas mangé un repas composé principalement de produits frais – pas de conserves, de paquets ou congelés en quatre jours au maximum.

L’enquête a également révélé que les glucides blancs et amylacés, y compris les frites, les pâtes et les pommes de terre, constituent la majorité (35 %) des assiettes européennes, contrairement aux conseils des professionnels de la santé qui insistent pour que la plupart de nos assiettes soient remplies de fruits et légumes frais.

Aileen Nicol, directrice de campagne chez Organic UK, commente : “Nous avons été étonnés des résultats de ce sondage qui montrent qu’une grande partie des Européens ne consomment pas assez d’ingrédients frais et biologiques dans leur alimentation. Le fait que près de 40 pour cent de l’assiette moyenne soit de couleur beige est inquiétant, car une alimentation riche en protéines et en légumes biologiques présente de nombreux avantages, sans parler de l’impact positif qu’a le choix de l’agriculture biologique sur le bien-être animal et l’environnement.

Quand l’appétit va, tout va !

Manger des légumes bio pour une bonne santé

“L’importance de ” se sentir bien dans sa peau ” est prouvée par ce sondage qui montre que 13% des gens se sentent malheureux à cause de ce qu’ils mangent. Notre campagne biologique ” Nourrissez votre bonheur ” vise à montrer à quel point il est facile de manger des aliments qui vous font du bien et qui ont bon goût, et avec le mois de septembre biologique à nos portes, quel meilleur moment pour donner un coup de pouce au bio “.

En ce qui concerne la quantité de nourriture que nous mangeons, 19 % ne tiennent compte que de la quantité de ce qu’ils mangent lorsqu’ils suivent un régime, alors que plus du tiers (37 %) des personnes interrogées n’ont jamais tenu compte de la taille des portions dans leur vie.

Bien que nous n’accordions pas trop d’attention à la taille des portions, il semble que nous nous souciions de la provenance de nos aliments. Selon le sondage, 67 pour cent des répondants disent qu’ils préféreraient manger des aliments biologiques, tandis que 76 pour cent pensent souvent à la provenance de leurs aliments.

Lorsqu’on regarde les légumes que nous mangeons, les européens peuvent être un lot inoffensif : 53 % n’ont jamais goûté au gombo, 37 % n’ont jamais mangé d’artichaut et 36 % n’ont jamais goûté au céleri-rave.

Parmi les autres légumes que les adultes européens hésitent à essayer, citons la courge musquée (20 %), le chou frisé (19 %), l’aubergine (18 %) et, bien qu’ils soient les favoris du millénaire, 15 % n’ont jamais goûté à un avocat.

Et selon le sondage, le légume le plus détesté est encore l’humble pousse – avec 15 pour cent des voix, suivi du céleri (13 pour cent) et de l’aubergine avec dix pour cent d’Anglais qui disent ne pas le supporter.