Savez vous ce qu’est la congélation des ovules ?

Savez vous ce qu’est la congélation des ovules ?

juillet 20, 2017 0 Par Barbara

Les statistiques montrent qu’un plus grand nombre de femmes, âgés plus de 30 ans, ont des bébés. En effet, le taux de natalité en 2016 a augmenté pour les femmes de 30 à 44 ans et a diminué pour celles de moins de 30 ans. Le fait est que les femmes ont plus d’options quand il s’agit de leur vie et leur fertilité, ce qui leur permet de concevoir des enfants dans les moments qu’elles préfèrent. Une de ces méthodes est la congélation des ovules.

Pour ceux qui envisagent cette voie, beaucoup de questions peuvent surgir au cours du processus, y compris le coût et la durée de la procédure. Si vous êtes l’une des millions de femmes qui envisagent de congeler ses ovules, voici ce que vous devez savoir :

Il n’y a pas d’âge idéal pour cela

Sinem Karipcin, endocrinologue de la reproduction, a déclaré que les femmes qui songent à congeler leurs ovules devraient envisager cette procédure entre la fin de la vingtaine et le début de la trentaine. Selon elle, les femmes de moins de 30 ans peuvent avoir besoin de 10 ovules pour pouvoir être enceinte, alors que les femmes de 38 ans peuvent avoir besoin d’environ 25 ovules. Et celles de plus de 43 ans doivent congeler 100 œufs pour augmenter leur chances d’être enceinte.

Pour Lisa C. Grossman Becht, directrice dans un centre de congélation des ovules et de l’oncofertilité, la détermination de l’âge optimal pour la congélation des ovules dépend du plan de fertilité global de la femme, des tests de réserve ovarienne, des antécédents médicaux, de la santé et la volonté de faire un cycle de congélation des ovules.

Elle a ajouté que faire des tests de fertilité dans la trentaines est un bon début car si les chiffres sont plus bas, il peut être plus utile de congeler les ovules. Par contre, si les chiffres sont rassurants, elle devra reconsidérer sa décision vers l’âge de 35 ans.

La congélation des ovules peut être efficace, mais il n’y a aucune garantie

Bien que l’intervention puisse être une excellente option, elle ne garantit pas nécessairement une grossesse dans le futur. Mark Trolice, un professeur clinique associé au Département d’obstétrique et de gynécologie, a noté que les taux de réussite après la congélation des ovules dépendent de facteurs tels que votre âge.

Un médecin vérifiant la possibilité de la congélation des ovulesDe plus, elle ajoute que Si la femme a entre 30 et 34 ans, sa chance d’avoir une bébé avec 10 œufs matures congelés est d’environ 60 pour cent. Par contre, si elle a entre 38 à 40 ans, sa chance tombera à 35 %.

Une bonne option si vous avez des problèmes de santé

Si vous avez reçu un diagnostic de certains problèmes de santé, comme le cancer, la congélation de vos ovules pourrait être une option adéquate. La chimiothérapie peut être toxique pour les ovaires, donc préserver vos ovules avant le traitement peut aider à la fertilité plus tard.

La chimiothérapie cible les cellules en croissance active, qui peuvent inclure des cellules dans les follicules de l’ovaire où se trouvent les ovules. Cela peut donc épuiser les follicules actuellement actifs et diminuer votre réserve d’ovules.

Lisa Becht insiste sur le fait que certaines chimiothérapies et traitements peuvent même mettre une femme en ménopause prématurée, donc si une femme atteint de cancer congèle ses ovules à temps, tant qu’elle est médicalement autorisée, elle peut les utiliser pour tenter une grossesse à l’avenir.