Drill music : zoom sur ce courant populaire du rap

Drill music : zoom sur ce courant populaire du rap

juillet 12, 2019 0 Par Barbara

Connu pour ses textes violents et provocateurs, le style musical Drill est très apprécié de jeunes en ce moment. Il est considéré comme étant un sous genre du hip hop et a été lancé par des rappeurs habitants les quartiers de South Side à Chicago dans les débuts des années 2010.

Peu de temps après son apparition la Drill s’est grandement popularisé aux Etats-Unis avant d’être écouté par les jeunes du monde entier.

Toutefois, à cause de ses contenus jugés parfois violents, sombres et nihilistes, ce style musical a été très controversé et continue de l’être en ce moment.

En effet, depuis sa création les crimes liés à l’affrontement des groupes rivaux ont multipliés, ce qui a valu à la Drill de nombreuses critiques.

Drill music : meurtre et violence juvénile

D’après ses origines, la Drill music visait principalement à démontrer la dureté de la vie des jeunes dans les quartiers chauds de Chicago. Toutefois, un changement s’est opéré au niveau de ses textes puisque de plus en plus de provocations et de violences y sont reflétées ce qui attise souvent des actes qui peuvent aller jusqu’au meurtre.

De plus, la plupart des rappeurs qui évoluent dans ce style sont tous assez jeunes, donc la plupart de ceux qui en sont victimes n’atteignent même pas la majorité.

Drill music : un effet dévastateur sur les adolescents ?

De plus en plus de questions ont été posées par rapport à la Drill music et c’est principalement à cause de son aspect qui semble glorifier la violence et qui véhicule une image guerrière. De plus, les différents groupes qui font de la Drill ne cessent de se chercher des noises et ce, par le biais de leur clip musicaux.

A cause de cela, les adolescents d’aujourd’hui qui écoutent ce style sont fortement influencés, et c’est ce qui horrifie le plus les parents et les autorités.

Drill music : des manifestations pour l’interdire sur les médias

Dernièrement, des manifestations ont été organisées partout et ce, pour interdire la Drill d’être diffusée sur les médias sociaux et autres plateformes de diffusion vidéo comme YouTube. C’est principalement ce dernier qui a été montré du doigt car les vidéos promus sur ce site ne bénéficient pas souvent de filtre pour la violence et la haine.

Or, la Drill music se base plus précisément sur ces critères, d’où la demande d’interdiction qui lui est régulièrement soumis.