Violences policières : la technique de l’étranglement est de plus en plus controversée

Violences policières : la technique de l’étranglement est de plus en plus controversée

juin 14, 2020 0 Par Barbara

Suite à la survenue du drame qui impliquait la mort de George Floyd, un afro-américain de 46 ans à Minneapolis le 25 mai dernier, qui était provoquée par l’intervention d’un policier, la technique d’étranglement utilisée par la police est désormais fortement critiquée.

En effet, d’après les faits, le policier qui avait interpellé le malheureux George Floyd a utilisé sur lui une technique d’immobilisation qui se basait sur le fait de plaquer la personne au sol en faisant une pression avec son genou au niveau du cou de cette dernière.

A cause de cela, la victime, George Floyd s’était rapidement asphyxié, ce qui a de ce fait provoqué sa mort, car il faut savoir également que ce terrible traitement avait duré à peu près neuf minutes.

Donc, après cet évènement malheureux, qui soulignons-le avait atterri sur les réseaux sociaux puisque de nombreuses personnes l’ont filmé, la police américaine a été grandement critiqué et aussi que cette technique d’immobilisation potentiellement mortelle a été de plus en plus controversée. Pour en savoir plus sur cela, découvrons ici quelques informations concernant cette pratique.

La technique de l’étranglement, une pratique courante à Minneapolis

Il faut dire que la technique d’immobilisation qui consiste à plaquer l’individu à interpeller et à le maintenir au sol grâce à son genou est une pratique couramment utilisée par les policiers, notamment en ce qui concerne la ville de Minneapolis.

En effet, d’après les faits recensés, cette pratique jugée dangereuse a déjà provoqué l’évanouissement d’au moins 44 personnes à Minneapolis et ce, depuis 2015.

Néanmoins, il faut également préciser que la technique d’étranglement qui a été utilisée sur George Floyd, notamment par le policier Derek Chauvin n’est certainement pas une technique autorisée car elle n’est ni enseignée ni approuvée par les agences de police, ce qui démontrer encore une fois le caractère illégale de cet acte.

La technique vient d’être interdite en France

A cause des émois causés par cet évènement dramatique qui a entrainé la mort de l’afro-américain George Floyd, les méthodes d’arrestation utilisées par les policiers ont été grandement critiquées, principalement en ce qui concerne les Etats-Unis.

Cependant, d’autres pays ont également pour ainsi dire profité de l’occasion afin de rectifier quelques pratiques employées par les policiers, dont la France qui a interdit l’usage de toutes formes d’étranglement lors des arrestations.

En effet, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a tenu a préciser que les forces de police ne devront plus recourir à la technique de l’étranglement mais surtout d’opter pour d’autres méthodes comme l’utilisation de pistolet taser.