France : renforcement de la sécurité après l’attentat de Christchurch en Nouvelle-Zélande

France : renforcement de la sécurité après l’attentat de Christchurch en Nouvelle-Zélande

mars 15, 2019 0 Par Barbara

Dans la journée de ce 15 mars 2019, une attaque meurtrière a été orchestrée par un terroriste d’extrême droite. L’attentat s’est déroulé dans 2 mosquées situées dans la ville de Christchurch en Nouvelle-Zélande et a fait de nombreuses victimes dont 49 morts et plusieurs dizaines de blessés graves.

Le tireur a été identifié comme étant un ressortissant australien de 28 ans et a été arrêté pour meurtre après l’attentat. D’autres personnes dont deux hommes et une femme ont également été interpelé, mais rien d’officiel n’indique encore leur relation avec cet acte odieux.

La France a pris des mesures de sécurité sur les lieux de culte

Après cet attentat meurtrier, de nombreux pays ont été choqués et ont dénoncé lourdement cet acte comme étant de la barbarie et de la cruauté. En ce qui concerne la France, elle a renforcé la sécurité et la surveillance autour des lieux de cultes pour éviter qu’il n’y ait d’autres attaques de ce genre. Ce fait a été annoncé par le ministre de l’intérieur Christophe Castaner et témoigne de la gravité de la situation vis-à-vis des attaques terroristes.

Le ministre a également lancé un appel à toutes les figures d’autorité à la plus grande prudence et a annoncé avoir mis en place des patrouilles spéciales à proximités des lieux de cultes.

Emmanuel Macron dénonce cet acte des plus odieux

Le président français a dénoncé sur twitter la barbarie de cette attaque meurtrière et assure selon son dire ses positions et celle de la France sur tout ce qui touche le terrorisme et l’extrémisme

« Toutes nos pensées pour les victimes des crimes odieux contre les mosquées de Christchurch en Nouvelle-Zélande et pour leurs proches. La France se dresse contre toute forme d’extrémisme et agit avec ses partenaires contre le terrorisme dans le monde. » a-t-il annoncé

La communauté musulmane en France est choquée

L’attentat ciblait principalement la communauté musulmane de la Nouvelle Zélande, puisque de un, un manifeste présenté comme du pur racisme a été publié par le tireur et ce, avant l’attaque et de deux, les actes ont été commis dans deux mosquées.

Les musulmans de France sont de ce fait bouleversés et choqués par cette attaque d’une rare violence. Les chefs religieux de France ont également dénoncé l’attaque comme étant un « horrible attentat criminel » et ont même lancé un appel à tous les musulmans d’être vigilant en tout temps contre les possibles attaques.