Coronavirus : la France va faire face à une deuxième vague assez importante de l’épidémie

Coronavirus : la France va faire face à une deuxième vague assez importante de l’épidémie

octobre 23, 2020 0 Par Barbara

Tous les pays du monde ont mis en place toutes les mesures et gestes barrières possibles pour éviter une résurgence du Coronavirus. En France, dès la première vague, les instructions, les indications et les mesures de restrictions ont été claires. Cependant, malgré toutes ces précautions, la France voit de nouveau ressurgir l’épidémie.

En effet, les nouveaux cas liés au Covid-19 en France ont atteint un niveau considérable selon les derniers chiffres du ministère de la santé et de la direction générale de la santé. Actuellement, 14 départements français sont considérés comme étant en situation de vulnérabilité. Au vu de ce qui se passe, des questions se posent, notamment, quelles seront les nouvelles mesures à prendre ? Voici tout ce que vous devez savoir.

Les mesures que la France a dû prendre face à une deuxième vague imminente du coronavirus

La France a fait état d’une forte augmentation du nombre de nouveaux cas de Covid-19 avant l’imposition d’un couvre-feu nocturne à Paris et dans huit autres villes ce samedi. En effet, 30 621 cas ont été confirmées jeudi, contre 22 591 la veille. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a averti que des restrictions sévères sont “absolument nécessaires” pour sauver des vies.

Paris a jusqu’à présent évité de nouvelles restrictions depuis la levée des mesures de confinement à la mi-mai. Mais M. Véran a déclaré qu’au cours des dernières 24 heures, la capitale a franchi de multiples seuils qui en font un environnement à risque maximal.

Eh oui, le taux de transmission a dépassé les 250 cas pour 100 000 habitants et le pourcentage de personnes testées positives pour le nouveau coronavirus qui nécessitent des soins intensifs oscille désormais entre 30 et 35 %.

A cause de cela, les habitants de Paris, de sa banlieue et de huit autres villes, dont Marseille et Lyon, ne pourront plus quitter leur domicile sans raison “valable” entre 21 heures et 6 heures à partir de ce samedi 17 octobre 2020 et ce, pendant au moins quatre semaines. Emmanuel Macron a également déclaré qu’il visait à réduire l’augmentation quotidienne du nombre de cas à 3 000.

Est-ce que ces mesures pourront être efficaces ?

Les nouvelles mesures ne seront pas différentes. Depuis des semaines, le pays s’appuie sur un système régional pour mettre en place des restrictions dans les zones où les taux de transmission du virus sont élevés. Jeudi, le ministre de la santé Olivier Véran a déclaré que Paris pourrait bientôt rejoindre la catégorie de risque “maximum”, ce qui signifierait une nouvelle fermeture complète des bars, restaurants et cafés. Port du masque, se distancier des autres, se laver les mains, fermeture de certaines entreprises etc. En terme précis, Les restrictions sont de retour, néanmoins, il semblerait que le confinement général n’est pas encore à l’ordre du jour.